Témoignages

Témoignages

Les demandes exprimées tournent autour de la communication avec une personne atteinte de troubles cognitifs de type Alzheimer, mais aussi du "comment faire face à l'agressivité ", aux crises, tout en gérant nos propres peurs.
La demande repose aussi sur une meilleure connaissance de cette pathologie, pour mieux comprendre, les troubles du comportement et la vie psychique de l'individu.
Ils ont suivi les formations "SCF formation" assurées par Sandrine Cinq-Fraix et témoignent de leurs expriences pratiques auprès d'un résidant atteint de la maladie d'Alzheimer grâce aux formations SCF.

Une psychologue d'un EHPAD témoigne (Landes)
- Tous les participants ont mis en pratique l'approche centrée auprès de résidents Alzheimer, en utilisant les éléments biographiques pour entrer en communication et le faire participer tout en tenant compte de sa personnalité et de l'anxiété.

- Chacun, dans certaines situations qu'il a rencontrées, a pu constater les bénéfices de cette approche :
   - Moins d'opposition (lors de la toilette notamment)
   - Aide aux repos facilitée.
   - Diminution de l'agitation.
   - Meilleure expression et communication du résident.
   - Personne plus ouverte, que l'on découvre

- Globalement, les soignants ont le sentiment que la formation leur a permis de changer le regard sur les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, leur a montré que "c'est possible" d'entrer en relation avec des personnes âgées qui ont des troubles cognitifs majeurs.

- Tous observent qu'il s'agit d'une approche qui est un "vrai travail" dans le sens où cela demande une attention et une mobilisation soutenue.

- Les soignants sont dans la continuité, pour prévenir tout moment d'angoisse des résidents.

Une psychologue d'un EHPAD en région parisienne témoigne
- La formation a eu beaucoup de retentissement positif dans l'équipe. Nous sommes en train d'améliorer l'unité de vie protégée et avec le médecin coordonnateur et la cadre de santé infirmière, nous commençons à élaborer les projets de soins et de vie individualisés.

Une aide-soigante s'exprime
J'ai mieux compris la notion de "distance professionnelle", véritable outil et technique pour entrer en relation et non pas une "absence de ralation" comme je le croyais.
Je comprends mieux les relations du résident Alzheimer et je n'ai plus peur. Cette formation est concrète et a répondu à mes attentes. Je suis plus confiante pour mon travail auprès de cette population.

Une aide soigante récente
- J'ai compris qu'on ne doit pas ramener à la réalité les déments, mais il ne faut pas non plus "jouer" avec eux en leur faisant croire que leur passé est réel et présent. J'ai mis en pratique les éléments que madame Cinq-Fraix nous a enseignés et j'ai constaté que cela fonctionne bien avec les résidents Alzheimer dont j'ai l'habitude de m'occuper et qui s'agitent quotidiennement. J'ai observé que je peux les apaiser et que cela dure dans le temps. Avec mes collègues, on a une toute autre approche.

Un directeur d'établissement de type EHPAD témoigne
- Cette formation amène des outils de communication applicables sur le terrain, avec des situations cliniques concrètes (opposition aux soins à l'hygiène et lors des repas, agressivité, pleurs, cohabitation difficile, trouble du comportement de conduite sexuelle, incohérences verbales et fixation dans la mémoire du passé, difficultés relationnelles des familles...)
Les films et les jeux de rôle intéractifs sont très parlants. L'équipe soignante n'a plus ce sentiment d'impuissance avec les malades mieux compris et une motivation certaine est retrouvée. Un gain de temps a même été constaté. Madame Cinq-Faix est une professionnnelle qui a une expérience de terrain concrète, connaisant parfaitement les problématiques que rencontent nos équipes auprès de ces populations.

Une cadre de santé en EHPAD
Formation intéressante qui est illustrée de cas concrets pour raccrocher à la théorie. Très complète pour élaborer plusieurs aspects de la prise en charge (soins - nutrition - animation - environnement... ).